Où assister à des tournois de sumo traditionnels au Japon ?

mars 7, 2024

La lutte de sumo est plus qu’un sport au Japon. C’est une forme d’art, une tradition ancestrale qui incarne la fierté et le respect de la culture japonaise. Si vous prévoyez un voyage au Japon, assister à un tournoi de sumo est une expérience incontournable pour plonger dans l’authentique culture japonaise.

Ryogoku : Le cœur du sumo à Tokyo

Ryogoku, situé dans le quartier de Sumida à Tokyo, est considéré comme le cœur du sumo au Japon. Ce quartier est le centre névralgique de la culture sumo, où les arènes, les écoles et les lieux d’entraînement des lutteurs de sumo sont concentrés.

Cela peut vous intéresser : Où trouver des tours en kayak éco-responsables dans les fjords norvégiens ?

C’est ici que se trouve le Ryogoku Kokugikan, l’arène nationale de sumo. C’est l’un des rares lieux où vous pouvez assister à des tournois de sumo officiels. Les tournois ont lieu en janvier, mai et septembre. Chaque tournoi dure 15 jours, avec des luttes du matin au soir.

Acheter des billets pour les tournois de sumo

L’achat des billets pour les tournois de sumo se fait généralement en avance, en ligne ou par téléphone. Cependant, un nombre limité de billets est également disponible chaque jour du tournoi à la billetterie de l’arène Ryogoku Kokugikan.

A lire en complément : Quels sont les meilleurs parcours pour découvrir la culture berbère au Maroc ?

Il existe différents types de sièges disponibles, allant des sièges de style occidental aux tables de thé traditionnelles japonaises. Les prix varient en fonction de la proximité de l’arène et de la journée du tournoi. Il est conseillé de réserver vos billets à l’avance, surtout pour les tournois de Tokyo, car ils sont souvent complets.

Assister à un entrainement de sumo à Tokyo ou Osaka

Si vous n’avez pas l’opportunité d’assister à un tournoi, vous pouvez aussi visiter un "sumo beya", une écurie de sumo où les lutteurs vivent et s’entraînent.

La plupart de ces écuries sont situées à Tokyo et à Osaka. L’entrée est généralement gratuite, mais il faut respecter un certain nombre de règles (ne pas parler, ne pas prendre de photos sans autorisation, etc.). C’est une occasion unique de voir les sumos s’entraîner, une expérience souvent plus authentique que les tournois eux-mêmes.

Pensez à vérifier les horaires d’entraînement avant votre visite, car ils peuvent varier d’une écurie à l’autre.

Les autres circuits de sumo au Japon

En dehors de Tokyo, il existe d’autres villes au Japon où vous pouvez assister à des tournois de sumo. Nagoya, Fukuoka et Osaka accueillent également des tournois officiels tout au long de l’année.

À Osaka, le Grand Tournoi de Sumo a lieu chaque année en mars au Gymnase Préfectoral d’Osaka. À Nagoya, le tournoi se déroule en juillet au Gymnase sportif de la ville de Nagoya. Enfin, à Fukuoka, le tournoi a lieu en novembre au Centre des sports de Fukuoka.

Ces villes offrent également une multitude d’attractions touristiques et culturelles, ce qui rend votre voyage à la découverte du sumo encore plus intéressant.

Le guide English du sumo pour les non-japonais

Enfin, pour les non-japonais, il existe des guides English spécialement conçus pour vous aider à vous immerger dans la culture sumo. Ces guides fournissent des informations sur l’histoire du sumo, les règles des combats, les termes utilisés, ainsi que des conseils pratiques pour assister aux tournois.

Ces guides peuvent être trouvés en ligne ou dans les librairies au Japon. Ils sont une ressource précieuse pour ceux qui souhaitent approfondir leur compréhension de ce sport fascinant.

En conclusion, assister à un tournoi de sumo lors de votre voyage au Japon est une expérience à ne pas manquer. Que ce soit à Tokyo, Osaka, Nagoya ou Fukuoka, chaque tournoi offre une occasion unique de découvrir la culture japonaise de manière authentique et passionnante. Et n’oubliez pas, le sumo est plus qu’un sport, c’est un véritable art de vivre au Japon.

Sumo et gastronomie : Découverte de la cuisine des lutteurs sumo

Il est intéressant de noter que la culture sumo ne se limite pas seulement aux combats sumo ou à l’entraînement des lutteurs. Elle s’étend également à la gastronomie avec un plat particulier appelé "chanko nabe". Il s’agit d’un ragoût copieux qui constitue l’alimentation de base des lutteurs sumo.

La recette du chanko nabe varie d’une écurie de sumo à une autre, mais elle contient généralement une grande variété d’ingrédients nutritifs tels que des légumes, du tofu, du poulet, du poisson et parfois du porc. Ce repas est conçu pour aider les lutteurs de sumo à prendre du poids et à développer leur force.

Si vous séjournez à Tokyo Ryogoku, vous trouverez de nombreux restaurants servant du chanko nabe. Certains sont même tenus par d’anciens lutteurs de sumo. C’est une excellente occasion d’expérimenter un aspect différent de la culture sumo et d’apprécier la gastronomie japonaise.

Si vous préférez cuisiner vous-même, quelques recettes de chanko nabe sont disponibles dans le guide English du sumo pour les non-japonais. Vous pouvez ainsi ramener un petit morceau de la culture sumo dans votre cuisine à la maison.

La reconnaissance internationale du sumo

En Juillet 2021, la lutte sumo a été ajoutée à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Cela témoigne de la reconnaissance internationale de la richesse et de la spécificité de cette tradition ancestrale japonaise.

Le sumo est plus qu’un sport, c’est une pratique culturelle profondément enracinée dans la société japonaise qui incarne les valeurs de respect, de rituel et de discipline. Sa reconnaissance par l’UNESCO souligne son importance non seulement pour le Japon, mais aussi pour le patrimoine mondial.

Pendant votre voyage au Japon, assister à un tournoi de sumo est une façon d’apprécier ce patrimoine vivant. Que vous achetiez des billets pour un grand tournoi au Ryogoku Kokugikan à Tokyo, ou que vous décidiez de visiter une écurie pour assister à un entraînement de sumo, chaque expérience vous plonge dans un aspect différent de cette culture fascinante.

Conclusion : Savourez votre voyage au pays du sumo

Ainsi, un voyage au Japon serait incomplet sans l’expérience d’assister à un tournoi de sumo. Que vous soyez à Tokyo, Osaka ou dans toute autre ville qui accueille ces tournois, la découverte de ce sport ancestral est une étape incontournable.

Au-delà des tournois, c’est toute une culture à découvrir : des entraînements matinaux dans les écuries de sumo à Tokyo et Osaka, à la dégustation d’un chanko nabe, en passant par la lecture des guides en English, Deutsch ou Italiano pour mieux comprendre les subtilités de ce sport.

Et n’oubliez pas : profiter du sumo, c’est aussi s’immerger dans une pratique reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel mondial. En somme, assister à un tournoi de sumo, c’est plus qu’une simple activité touristique ; c’est une manière d’enjoy Japan de manière authentique et riche en expériences. Alors, préparez votre voyage et laissez-vous emporter par le passionnant univers du sumo au Japon.